Nanarland, le podcast

Nanarland, le podcast

Le podcast des mauvais films sympathiques

Nanarland.com

Toutes les deux semaines, les tauliers de l'équipe de nanarland.com se réunissent pour évoquer 3 films tellement ratés qu'ils en deviennent hilarants ou fascinants. Ninjas, zombies, Chuck Norris, requins, monstres en caoutchouc, mannequins en mousse. Aucun sujet lié aux mauvais films rigolos de ne sera épargné !

Podcast
En cours de lecture

Le mauvais doublage, un truc qu'on adore dans le nanar !

ausha.mp3

ausha.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 100 Mo )

En l'honneur de la journée international de la traduction, le 30 septembre, on vous parle mauvais doublage ! 3 films doublés n'importe comment sont chroniqués, et on parle également un peu de ce qui a amené certains films à être doublés n'importe comment pour notre plus grand bonheur. Au programme : 

  • Mulan (...)

  • Dumbbells, un grand fail de Netflix

  • Romina, un slasher mou

  • Les exploits amoureux des trois mousquetaires , un film érotique allemand doublé en louchebem


Les recos : 


Très bonne écoute ! (c'est le cas de le dire)

Podcast
En cours de lecture

L'été de tous les dangers : 3 nanars estivaux

ausha.mp3

ausha.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 76 Mo )

Ce mois-ci nous vous proposons de vous plonger dans 3 films de saison qui vont parler vacances, soleil et dépaysement /


  • Dragon Kickboxers : Où les jumeaux moustachus McNamara, experts en arts martiaux, défient des néo nazis très expansifs

  • Guns : Un film typique de Andy Sidaris. Des filles avec des gros flingues, un peu de nudité et beaucoup de remplissage

  • Camp d'amour : un nanar érotique de 1982 avec Laura Gemser en gourou implacable et...Christian Anders


Les recos :


Enjoy !

Podcast
En cours de lecture

Seagal à lui même : la lente dégringolade d’une action star

ausha.mp3

ausha.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 77 Mo )

 

A la fin des années 80 Steven Seagal est apparu en quelques films comme la nouvelle star d’action du moment avant de sombrer rapidement dans des productions pour vidéo club de plus en plus minables, de plus en plus bâclées, tournées à la chaîne en Europe de l’Est. Parallèlement, l’homme semble être devenu la parodie de lui même, avec un égo aussi gonflé que son physique, multipliant les prises positions politiques franchement réactionnaires et les affaires judiciaires pas vraiment reluisantes.

L’équipe de Nanarland se penche sur la carrière d’un type de moins en moins fréquentable au travers de 2 films

-Explosion Imminente (Ticker) où il démontre ses capacités à foutre en l’air un tournage par son absence de professionnalisme.

-Un aller pour l’enfer (Belly of the Beast) Tentative désespérée d’iconisation de la star pour sauver ce qui peut encore l’être de son aura.

Et comme ça ne suffisait pas on se penche aussi sur son roman

- The Way Of The Shadow Wolves: The Deep State And The Hijacking Of America : délire complotiste trumpien proprement halluciné

Recommandations :

Le podcast VHS & Canapé sur le personnage

https://vhsetcanape.lepodcast.fr/steven-seagal-sa-vie-son-oeuvre-dot-dot-dot-ses-moulinets

Arnaud Niklaus Steven Seagal la dernière légende du film d’action

http://www.nanarland-blog.com/steven-seagal-derniere-legende-du-film-daction-les-livres/

Scott Adkins véritable star d’action sous estimée

http://www.scottadkins.com/home.htm

Le podcast Behind the Bastards (en anglais) sur Steven Seagal

https://www.iheart.com/podcast/105-behind-the-bastards-29236323/episode/part-one-steven-seagal-is-so-30004354/

Podcast
En cours de lecture

Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable.

ausha.mp3

ausha.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 51 Mo )

 Lors de la dernière Nuit Nanarland, l’auditoire est resté sous le choc devant l’OVNI filmique « Twisted Pair », dernier magnum opus signé Neil Breen. Un personnage fascinant comme la cinéphilie nanarde sait nous en offrir de temps en temps, agent immobilier à Las Vegas côté face, mais aussi côté pile réalisateur, acteur et producteur de 5 films complètement autres. Des productions délirantes qui naviguent entre vision messianique new âge et complotisme le plus nihiliste le tout drapé d’un premier degré inébranlable et nappé d’une avalanche d’effets numériques artisanaux pas toujours maîtrisés.

Lorsque celui-ci a sur son site annoncé vouloir sortir une master classe de plus de 5 heures de son travail pour la bagatelle de 160 $, le sang de l’équipe de Nanarland n’a fait qu’un tour. Non pas pour commencer une collecte pour financer le projet (quoique…) mais pour revenir sur le parcours et l’œuvre d’un personnage aussi fantasque que fascinant, aussi sûr de son fait que vaguement inquiétant.

Un réalisateur nanar hors norme qui méritait son numéro spécial à lui tout seul.

Podcast
En cours de lecture

Le Jour et la Nuit/Autopsie d’un massacre : le cas BHL au cinéma

ausha.mp3

ausha.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 56 Mo )

 Lorsqu’en 1997 le très médiatique philosophe Bernard Henri Lévy a présenté « Le Jour et la Nuit »au festival de Berlin, il a déclenché l’hilarité générale de la critique et a vu son œuvre rapidement bombardée pire film de l’Histoire du cinéma.

13 ans plus tard, deux jeunes documentaristes, adoubés par BHL lui même, reviennent sur cette sortie mouvementée dans « Autopsie d’un Massacre » et en profitent pour développer une théorie vaguement complotiste : Le film serait un chef d’oeuvre incompris, bien trop en avance sur son temps, victime d’une cabale cherchant sciemment à s’en prendre à un intellectuel dérangeant devenu l’homme à abattre...

Ayant elle même rangé « Le Jour et la Nuit » dans sa catégorie nanar intello-prétentieux, l’équipe de Nanarland, pour en avoir le cœur net, a revu le film et ce documentaire et en profite pour revenir sur la carrière filmique de BHL.

Recommandations

Quelques documentaires nanars ou sur le nanar :


Et Emmaüs Défi : une histoire solidaire. Un podcast (produit par le Label Micro Stockholm) qui revient sur l’engagement de cette association qui vient en aide aux démunis.